fr Français

Séneçon jacobée, une espèce à réguler

Cette plante est potentiellement dangereuse pour le bétail. Le Parc du Doubs souhaite sensibiliser les agriculteurs et les éleveurs de chevaux mais aussi les communes et les privés à la problématique du séneçon jacobée.
Les séneçons contiennent une substance toxique (alcaloïde) voire mortelle pour certains animaux, en particulier les chevaux mais aussi les porcs et les bovins. L’effet toxique est cumulatif et il n’y a pas d’antidote. Des traces d’alcaloïde peuvent également se retrouver dans le miel lorsque les abeilles butinent du séneçon jacobée en grande quantité. Chacun est donc invité à lutter contre cette plante indésirable. Son arrachage, notamment en milieu agricole, relève de la responsabilité morale de chaque propriétaire.
Une attention particulière doit être portée aux espèces présentant des similitudes visuelles, tel le millepertuis, afin de ne pas arracher une espèce non dangereuse.

Comment lutter contre le séneçon jacobée ?
– Arracher les plantes avant que les graines ne se disséminent.
– Eliminer les plantes par incinération en les mettant dans des sacs poubelle.
– Ne pas composter les plantes.
– Informer sa commune, ou le service des ponts et chaussées local (route cantonale), de la présence de séneçon jacobée sur son territoire, notamment le long des routes et sur les friches, terrains propices à sa prolifération.

Document d’information

Précédent Mise au concours, garde forestier à 100%

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez ?

Administration communale
Hòtel de Ville, CP 117
2882 Saint-Ursanne
Tél. 032 461 31 28
secretariat@closdudoubs.ch

© 2022 Commune de Clos du Doubs | Développé par Novadev Sàrl